SITE DE TEST GI WEB
source.dentistefrance.fr


27 avenue audiffret - 06100 Nice - Tél:01 02 03 04 05

Accueil > Infos patient > Les pathologies dentaires > Pose d’une digue dentaire

Pose d’une digue dentaire

Lors de soins endodontiques, mandibulaires ou lors de pose de composites, le chirurgien-dentiste peut être amené à mettre en place une digue.

Celle-ci est composée d’un carré de latex disposé dans la bouche ouverte du patient. Une ou plusieurs perforations y sont faites afin de laisser passer la ou les dents à traiter.
De la même manière que votre chirurgien-dentiste stérilise ses instruments ou dispose un champ au bloc, il est possible d’isoler votre ou vos dents à soigner. La pose d’une digue dentaire n’est pas obligatoire mais fortement conseillée.

Les avantages pour le patient :
• La pose de la digue évite l’ingestion ou l’inhalation de débris ou de produits.
• Elle permet au patient de déglutir sans être gêné et de bouger sa langue sans rencontrer d’obstacle, et de ne pas recevoir de projection (eau, air ou autre éléments liquides ou solides).
• Elle fait barrage à la salive qui nuirait à la pose de produits pour reconstruire la dent.

Dès la fin des soins, la digue est ôtée en un seul mouvement grâce à une pince.
La pose d’une digue dentaire peut être utilisée pour une très grande majorité d’actes de soins et pour tous types de patients (enfants comme adultes).
Les patients souffrant d’allergie au latex pourront en aviser leur chirurgien-dentiste qui leur proposera une digue dentaire sans latex (de la même manière que des gants sans latex existent).

A retenir
• La digue est un système étanche et qui donne plus de confort au patient comme au chirurgien-dentiste.
• Elle peut être posée pour pratiquement tous types d’actes et sur adultes et enfants
• Des digues sans latex pourront vous être proposées si vous êtes allergique.

Dernière mise à jour le 04/06/2014
Auteur : Comité scientifique
Les informations fournies sur ce site internet sont destinées à améliorer, et non à remplacer, la relation entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.